Avez-vous ce qu’il faut pour devenir un bon orateur public ?

Respectez la diversité de l’auditoire.

Les bons orateurs ne prennent pas leur auditoire de haut. Ils considèrent chaque auditoire comme leur égal.

Ils savent que ceux qui l’écoutent ont des profils différents et qu’il doit utiliser différentes techniques pour les intéresser tous. Avant de préparer votre discours, considérez d’abord votre auditoire.

Prenez en compte les éléments suivants : âge, sexe, nationalité. Que savent-ils sur votre sujet ? Quelles sont leurs croyances, leurs valeurs ? Adaptez votre discours à ces contraintes.

L’expérience de parler en public sera beaucoup plus agréable si vous vous préparez aux disparités individuelles et culturelles de votre auditoire.

Par exemple, est-ce que les hommes et les femmes apprécieront vos idées de la même manière ? Est-ce que les étrangers seront aussi à l’aise que les locaux avec votre niveau de vocabulaire ? Est-ce qu’en vous adressant à un public plus jeune, vous risquez d’offenser certains individus plus âgés ?

Plus vous en savez sur ceux qui vous écouteront, plus vous serez capable de retenir leur attention et de les satisfaire. Ils seront ensuite plus à l’aise en vous écoutant et vous pourrez interagir avec eux plus naturellement.

Sachez être à l’écoute.

Un bon orateur est à la fois capable de bien parler et de bien écouter. L’information doit circuler dans les 2 sens. Quelle est l’utilité d’un discours bien préparé si personne ne vous écoute ? Et comment vous connecter avec votre auditoire si vous n’êtes pas à l’écoute de leurs réactions, mêmes subtiles ?

Organisez votre discours pour faciliter la compréhension et la mémorisation.

Les meilleures présentations sont celles qui lient les idées de manière logique, avec un fil conducteur pour faciliter la compréhension . Une telle présentation est efficace car votre auditoire pourra facilement suivre vos arguments et ne perdra pas le fil de votre réflexion.

Voici le plan d’une bonne présentation :

Introduction : Capturez l’attention de votre auditoire , augmentez leur intérêt , et donnez-leur un aperçu global de votre présentation.

Corps principal : Commencez par exposer vos idées principales. Maintenez une forme d’organisation et soutenez vos idées avec des aides visuelles.

Conclusion : Reprenez l’ensemble de vos idées, n’hésitez pas à vous répéter, ceci permettra à votre auditoire de mémoriser les points principaux de votre discours.

Maîtrisez la langue.

Ne vous perdez pas dans des phrases compliquées. Maintenez un niveau de vocabulaire relativement simple. Si vous utilisez plusieurs mots pour exprimer une même idée, cela risque d’entraîner une confusion chez vos auditeurs.

Exposez plutôt vos idées de manière simple et concise pour que vos arguments soient plus percutants.

Soyez dynamique et enthousiaste.

Les novices dans le domaine des présentations ont tendance à mémoriser l’ensemble de leur discours ou à lire leurs notes en permanence. Du coup, ils ne sont pas naturels.

Parlez normalement aux gens. Pour être naturel et dynamique, faites comme si vous parliez à un ami.

En d’autres termes, évitez de vous cacher derrière un personnage, parlez comme s’il s’agissait d’une conversation normale.

Utilisez un support visuel efficace.

Un simple texte avec des phrases-clés et des images est un bon support visuel. Les aides visuelles sont tous les éléments qui soutiennent votre discours. Ces supports aideront votre auditoire à suivre la logique de votre présentation et à retenir vos idées principales.

Cela donnera également plus de crédibilité à votre discours, ce qui vous rendra moins nerveux et plus confiant au cours de la présentation. Par contre, évitez de présenter des éléments visuels de qualité médiocre : ils deviendront vite une distraction pour le public qui aura tendance à assimiler la qualité de votre discours à la qualité de vos visuels.

Ne donnez que des discours éthiques.

La pertinence et le bon sens sont très importants. Votre auditoire ne pourra vous accepter qu’à partir du moment où vous présentez des arguments pertinents. Évitez le plagia, la falsification et l’exagération.

Lorsque vous essayez de persuader votre auditoire, ne manipulez pas et ne forcez pas les gens à adhérer à vos idées. Développez de bons arguments à travers une réflexion logique. C’est la persuasion à travers l’éthique.

En fin de compte, un bon orateur cherche à changer les croyances, les valeurs et les idées du public en les persuadant avec des arguments pertinents.

Et si le sujet vous intéresse , procurez-vous les 17 secrets de la prise de parole à l’improviste. En effet, dans quelles circonstances a-t-on le plus à prendre la parole à l’improviste ? Quelle est la prise de parole que vous craignez le plus ? Autant de questions que ce manuel tente de vous apporter comme solution.

http://url-ok.com/c5ea1a

Lorsque j’ai commencé à écrire des articles je pensais pas du tout a avoir des résultats assez spectaculaires .

Certes il m’a fallut faire beaucoup d’essais et une grande dose de persévérance. Mais à force de volonté et de courage j’arrive maintenant non pas à vivre avec ce que je gagne mais disons que je parviens à arrondir mes fins du mois et quelques fois même à faire plaisir à ma femme et mes enfants.

J’encourage d’ailleurs tous les internautes qui voudront se lancer dans la rédaction d’articles car pour ma part je cela trouve très valorisant.

Vous pourrez d’ailleurs trouver dans ce lien les produits dont j’en fais la promotion :

Votre guide E-Commerce.

Source : Contenu Gratuit / Parler en Public

Tags:

Réagissez

Spam Protection by WP-SpamFree